accueil contact
  Jasmine Narcisse
Mémoire de femmes
répères chronologiques
     
 
< chapitre précédent table des matières chapitre suivant>
 
     
 
Au niveau international
1792: Mary Wollstonecraft, de nationalité anglaise (1759-1797), publie La Revendication des droits des femmes, un des grands classiques de la littérature féministe.
1848: Année du mouvement révolutionnaire international. Tenue, à New-York, de la première réunion en faveur des droits de la femme où fut proclamé que «tous les hommes et les femmes naissent égaux en droit».
1850-1860: Organisation du mouvement féministe en Europe.
1865: Pour la première fois en Europe, une femme Elisabeth Garrett Anderson (1863-1917) exerce la médecine en Angleterre malgré l'opposition du corps médical.
1866: Début du mouvement féministe en Angleterre. Le député Jhon Stuart Mill (1806-1873) présente au Parlement la première pétition en faveur du vote des femmes.
1869: Création en France du Droit des femmes, premier journal féministe.
1878: L'Université de Londres autorise les femmes à se présenter aux examens.
1893: La Nouvelle-Zélande est le premier pays à accorder le droit de vote aux femmes.
1900: Campagne victorieuse des féministes françaises pour l'accès aux professions juridiques.
- L'Union nationale pour le droit de vote des femmes, dirigée par Millicent Garrett Fawcett (1847-1929) devient la plus grande organisation de femmes de l'Angleterre.
1903: Création de l'Union sociale et politique féminine (les suffragistes), dirigée par Emmeline Pankhurst (1858-1928) et sa fille Christabel (1880-1958). Manifestations plus spectaculaires et souvent illégales.
1907: Campagne victorieuse des féministes françaises pour le droit des femmes mariées à contrôler leurs revenus.
1917: Une association des femmes indiennes est fondée qui fit campagne pour le droit de vote (obtenu seulement en 1949), l'éducation et la réforme de la loi hindouiste.
1923: Constitution du mouvement féministe égyptien qui milite pour la fin de l'obligation du port de voile, l'amélioration des conditions de travail et l'accès à l'enseignement.
1940: Les femmes obtiennent le droit de vote au Québec.
1942: Les femmes obtiennent le droit de vote en République Dominicaine.
1944: Fondation de l'Union féministe pan-arabe. Huda Shaarawi (1879-1947), dirigeante du mouvement égyptien en est la première présidente.
1949: Simone de Beauvoir (1908-1986) publie en France Le Deuxième Sexe. Son analyse de la condition féminine est jugée scandaleuse.
1930-1960: Sommeil du mouvement féministe international après qu'il ait atteint son point culminant (1930) avec le recours (de courte durée) à la main-d'œuvre féminine durant la guerre.
1945: Acquisition avec l'adoption de la Charte des Nations-Unies du premier instrument international établissant le principe de l'égalité entre les deux sexes.
1951: L'organisation internationale du travail (OIT), adopte la Convention relative à l'égalité de rémunération entre la main-d'œuvre masculine et la main-d'œuvre féminine pour un travail de valeur égale.
1952: L'Assemblée générale des Nations-Unies adopte la Convention sur les droits politiques de la femme, premier instrument juridique international affirmant l'égalité des droits politiques, y compris du droit de vote.
1960-1970: Emergence du Mouvement de Libération de la Femme (MLF) en Occident.
1963: Betty Friedan, Américaine, publie La Femme mystifiée, une critique féministe de la situation sociale faite à la femme.
1970: Germaine Greer publie La Femme eunuque.
1975:

Publication de la loi Veil (France) qui autorise l'avortement thérapeutique et la contraception.

- Tenue à Mexico de la première Conférence sur les Femmes.

1975-1985: Décennie de la femme (Nations-Unies).
1979: L'Assemblée générale de l'ONU adopte la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDAW). A en juger par le nombre de ratifications, d'adhésions et de signatures de pays membres, cette convention se révèle aujourd'hui l'un des textes relatifs aux droits de l'homme les plus entérinés de l'histoire de l'organisation.
1980:

A la deuxième Conférence mondiale sur les Femmes de Copenhague, les féministes américaines présentent un bilan positif de leur lutte.

- Ronald Reagan, président des Etats-Unis d'Amérique, se prononce contre le «Women's lib».

1982:

Malgré la mobilisation de la National Organisation for Women, NOW, la loi sur l'égalité constitutionnelle des droits (USA) ne passe pas.

- Betty Friedan demande aux femmes du monde entier de retourner au foyer.

1985: Tenue à Nairobi de la Troisième Conférence sur les femmes.
1995:

Tenue à Beijing, (Pékin, Chine) de la Quatrième Conférence internationale sur les femmes.

 

Au niveau national
1923: Fondation par Anna Augustin de la revue trimestrielle Fémina du cercle culturel du même nom. Cette revue dirigée par Camille Munier ne durera que très peu de temps.
1932:

Mme Duraciné Vaval expose ses toiles à sa villa de Bas-Peu-de-Chose.

Inauguration au Club Union d'une exposition des œuvres artistiques de Mme Clément Magloire, Mme Franck Chenet et Melle Claire Denis.

1934: Création de La Ligue féminine d'action sociale.
1935: Publication de La Voix des Femmes, revue de la Ligue féminine avec Jeanne Perez, rédactrice en chef, Cléante Desgraves-Valcin, gérante, Amélie Laroche, secrétaire. Suspendue provisoirement en 1942 à cause de la guerre.
1937: La Voix des Femmes obtint une médaille d'argent à l'Exposition de Paris pour la haute portée sociale de son action.
1942, 23 oct: Un décret-loi, modifiant la loi du 22 août 1907, permet à la femme haïtienne mariée à un étranger de garder sa nationalité dans le mariage.
1944, 11 jan: Un décret-loi autorise la femme mariée qui travaille à disposer librement de son salaire et des gains provenant de son salaire personnel.
1944, 19 av: Un amendement à la Constitution de 1935 permit à la femme haïtienne d'être nommée ou élue aux emplois civils et politiques. «Aussi, la règle de la capacité générale et absolue de la femme est-elle généralement consacrée dans le droit moderne». Pourtant, il ne lui est pas conféré le droit prééminent de suffrage, elle ne pouvait être élue au poste de président et encore fallait-il qu'elle soit âgée de 30 ans accomplis (contre 21 ans pour l'homme) pour accéder aux fonctions politiques qui lui étaient permises.
1944, 25 déc: Un décret-loi autorise la recherche de la paternité dans certains cas déterminés et accorde aux enfants naturels reconnus les mêmes droits des enfants légitimes.
1946:

Participation active de plusieurs femmes au mouvement révolutionnaire. Création le 8 Janvier du Comité d'action féminine pour participer activement à la lutte.

- Participation directe de la femme aux partis politiques et aux syndicats acceptée. Plusieurs femmes devinrent membres actifs des partis populaires chrétiens de droite et de gauche.

- Campagne de La Ligue pour la reconnaissance du principe d'égalité des droits des sexes. Non seulement elle n'eut pas gain de cause, mais les femmes se sont vues ôter le droit d'éligibilité octroyé par l'amendement constitutionnel de 1944. Réactions virulentes de la Ligue.

1950, avril:

Premier Congrès national des femmes haïtiennes organisé par La Ligue, réunissant les déléguées de 44 associations féminines haïtiennes et 32 déléguées étrangères d'organisations internationales.

- Relance de la campagne pour l'égalité des droits civiques de la Femme.

1950, oct: Présentation par les déléguées de la Ligue des révendications féminines au Théâtre de Verdure Massillon Coicou à Port-au-Prince, devant plusieurs milliers de personnes.
1950, 4 nov:

Dépôt au bureau de l'Assemblée Constituante des pétitions portant des milliers de signatures d'individus des deux sexes réclamant l'égalité des droits civils et politiques des deux sexes dans la nouvelle Constitution.

- Des représentantes des comités des droits de la femme séjournent aux Gonaïves et montent la garde pendant toute la durée des travaux de la Constituante. Résultats positifs des travaux: Le droit de vote et d'éligibilité est acquis aux femmes mais elles n'en jouiront qu'en 1955 aux élections municipales.

1955: Une première dans la vie politique haïtienne, des femmes se présentent en masse aux élections municipales. Huit sont élues dans différentes villes de province.
1956,15 nov: La mairie de Port-au-Prince publie l'ouverture des opérations d'enregistrement pour les votants aux élections de 1957 ignorant totalement les femmes.
1956,13 déc: Marche de protestation des femmes en direction de la Cathédrale contre la note de la mairie. A L'angle des rues Pavée et Mgr Guilloux, elles sont gazées, battues, certaines arrêtées et emprisonnées.
1957:

La loi du 25 janvier «assure à la femme haïtienne agée de 21 ans accomplis le plein et entier exercice de tous les droits politiques en dispensant la femme mariée de toute autorisation maritale pour exercer les dits droits.» Pour la première fois dans l'histoire d'Haïti, une femme, Madeleine Sylvain-Bouchereau brigue la fonction de sénateur aux élections de 1957.

- Pour la première fois, une femme, Lydia Jeanty, est nommée sous-secrétaire d'Etat. Elle ne restera en poste que pendant les 56 jours du gouvernement provisoire de Franck Sylvain.

1974, Avr: Sous l'égide de la Commission interaméricaine des femmes, un séminaire pour femmes responsables est tenu à Port-au-Prince. Y participent des déléguées de sections rurales du pays et des professionnelles des villes réunies dans la préoccupation de poursuivre le travail entamé 40 ans plus tôt par La Ligue féminine d'action sociale pour une participation plus active de la femme au développement du pays.
1987: Election de la première femme, Myrlande Manigat, au poste de sénateur (département de L'Ouest).
1989: Instauration (par le gouvernement Manigat - Célestin) du premier Secrétariat à la Condition féminine.
1990: Par nomination et à titre provisoire, une femme, Me Ertha Pascal-Trouillot occupe pour la première fois le poste de président de la République.
1994:

Remise en fonctionnement par le gouvernement Aristide du secrétariat (devenu ministère) à la Condition féminine.

 

Evolution du suffrage universel dans le monde
Pays Hommes Femmes
Allemagne 1870 1918
France 1848* 1945
Russie 1917 1917
Grande-Bretagne 1918 1918 (à 30 ans)
1928 (à 21 ans)
Japon 1925 1945
Haïti 1950** 1950
* (définitivement en 1870)
** Jusqu’aux nouveautés constitutionnelles de 1950 instituant du même coup l’élection du Chef de l’Etat au suffrage universel et la reconnaissance du droit de la femme à l’égalité politique, le président n’était élu que par les hommes, au suffrage indirect.

 

Extention du Droit de Vote des Femmes
Nouvelle-Zélande
1893
URSS
1917
Canada
1920
Phillipines
1937
Inde
1949
Australie
1902
Pays-Bas
1919
Etats-Unis
1920
Rép. Dominicaine
1942
Haïti***
1950
Finlande
1906
Pologne
1918
Irlande
1922
Jamaïque
1944
Mexique
1952
Norvège*
1913
Royaume-Uni
1918/1928
Ceylan**
1932
France
1945
Egypte
1956
Danemark
1915
Allemagne
1918
Brésil
1934
Italie
1945
 
Kenya
1964
Suisse
1971
Jordanie
1982
Japon
1945
 
* Les Norvégiennes avaient obtenu un droit de vote partiel dès 1907.
** Actuel Sri-Lanka.
*** Droit de vote acquis légalement en 1950 mais les Haïtiennes n’en jouiront qu’en 1955.
 
     
 
< chapitre précédent table des matières chapitre suivant>
 
     
     
 
     
 
copyright © 2002 Jasmine Narcisse. tous droits réservés. Pour les Amis du Livre Haitien: HaitianBookCentre.com
 
 
Bienvenue
 
  contact